©2018 by Réflexes à l'unisson.

33 rue ladureau 45000 Orléans- siret 842 047 425 000  17

06 51 24 49 58

vienature.png
Des reves pour Yanis.jpg
centre naturopathie.jpg

Mouvements réflexes

Cette technique a été développée par un psychiatre suédois : le Docteur Harald Blomberg et par une spécialiste australienne, en kinésiologie éducative : Moira Dempsey. Aussi cette technique est issue des expérimentations cliniques de Kerstin Linde, thérapeute autodidacte suédoise. Cette méthode utilise des mouvements avec une composante rythmique, visant l’intégration des réflexes fondateurs du développement, de l’attention, du contrôle sensori-moteur, de la posture, de la cognition, des émotions et du comportement.

Les réflexes

Les mouvements réflexes sont gérés au niveau du tronc cérébral (ou cerveau reptilien). Ils assurent la survie.

 

Les fonctions de survie sont automatiques, telle que la respiration ou les battements de cœur. Ces mouvements fonctionnent en 4 phases :

 

 

1-      L’émergence : en réponse à un stimulus, il aura une réaction involontaire (le réflexe).

2-      L’exploration : c’est pendant cette phase que le nourrisson fait l’expérience du réflexe.

3-      L’intégration (ou inhibition) : c’est l’acquisition du mouvement volontaire, contrôlé.

4-      Même si un réflexe est bien intégré à la base, il peut revenir affecter votre vie. Si votre cerveau passe en mode « survie » suite à un évènement bouleversant, le réflexe redevient “involontaire”.

 

La vie d’un réflexe peut commencer in-utero, comme par exemple le réflexe de succion qui prépare le nouveau-né à la tétée.

Une grande partie des réflexes s’activera à la naissance et se développera lors de la première année de vie

 Le réflexe d’agrippement

-          In-utero; le fœtus joue avec le cordon ombilical.

 

-          A la naissance, le bébé agrippe fortement les doigts des adultes.

-          Puis pour la phase 2, l’expérimentation, le bébé va tester l’agrippement en laissant tomber 10 000 fois les objets du quotidien

-         En phase 3, l’intégration, l’enfant pourra tenir sa cuillère, puis son stylo en grandissant.

Une bonne intégration des réflexes permet un bon équilibre cognitif, émotionnel et physique. Dans le cas contraire, la non intégration d’un réflexe entraîne des parasitages.

Les réflexes sont nécessaires à notre vie.

Le réflexe de Moro

 Ce réflexe parfois appelé le réflexe de sursaut infantile, est une réponse automatique à un changement soudain de stimulus sensoriel. Un changement soudain de n'importe quelle sorte (une lumière vive, un changement de position, de température, un bruit fort) peuvent déclencher le réflexe de Moro.

 

Certains effets possibles à long terme si Moro non intégré :

Colère facilement déclenchée ou explosion émotionnel.

Equilibre et coordination faibles

Faible endurance

Système immunitaire faible, asthme, allergies et infections

Hyper sensibilité à la lumière, au mouvement, au bruit, au toucher et aux odeurs

Des difficultés à lire, écrire et voir.

Des difficultés à se faire aux changements.

Cycles d'hyperactivité et d'extrême fatigue.